Ajustage du chevalet au cintre de la table et confection d’un support de collage

par Michel Clavier

 

Une méthode parmi d’autres. qui évite d’endommager accidentellement la table

 

 

Afin d’éviter des tensions internes et obtenir le meilleur son , le dessous du chevalet doit être ajusté au cintre de la table tel qu’il est défini par le creux de la solera et le barrage
Cet ajustage évite que la table ne soit malencontreusement aplatie lors de l’opération de collage du chevalet

Matériel

Une plaque de CTP 30X20cm 20 à 22mm d’épaisseur pour avoir une bonne inertie
Une plaque de CTP de même format épaisseur 5mm avec le fil des parements vertical pour faciliter son cintrage ( le côté de 30cm sera horizontal )
Deux petits tasseaux 20X2,5X0,5cm ‘( chute de la plaque de 5mm )
Des bandes d’abrasif grain 80 de préférence adhésives couvrant la surface de la plaque de 5mm ( ou collées au double face )
Une bande de liège 20X4cm de l’épaisseur correspondant au creux de la solera 2mm ou + selon le cintre de l’instrument.
4 presses
(j’aime bien les presses bois genre Klemmsia )

Mode opératoire

La plaque de liège est placée verticalement au centre du CTP de 20mm
Elle donnera le cintre à la plaque de CTP de 5mm sur laquelle est collé l’abrasif
Le CTP de 5 est cintré et maintenu de chaque côté par les tasseaux et les presses ce qui permet d’utiliser ce gabarit pour différents cintres en changeant la cale de liège.

  

On forme le dessous du chevalet par ponçage. Linéaire
Pour être sûr d’obtenir un ponçage de l’intégralité de la semelle, je marque sa surface avec de la craie, ou avec une craie blanche d’ébéniste à la cire
Lorsque la totalité de la craie a disparu de la semelle, par ponçage celle ci est au profil souhaité.

 

Bloc de collage du chevalet

Pour être sûr du cintre j’utilise un plastique à modeler
Il y en a chez Stewmac mais aussi chez Casto
On le ramollit dans une casserole d’eau chaude 60°
On protège la table par un film alimentaire

On moule le profil de la table et des barrages avec
le plastique que l’on recouvre d’un contreplaqué qui recevra le serrage.
Le plastique ramolli se présente sous la forme d’une masse visqueuse et collante que l’on récupère avec un couteau à mastic ou une spatule
Il faut être généreux sur le film alimentaire pour éviter des adhérences sur la table.

On obtient un bloc de serrage au profil de la table
Il est souhaitable de laisser refroidir l’ensemble sur place pour respecter ce profil.

Mon test n'est pas très photogénique mais le calage est bon.

  

On peut ramollir à nouveau le plastique à l’eau chaude pour le modeler sur le profil d’une autre table de barrage différent.

  

Collage du chevalet avec un dispositif simple qu’un bricoleur peut réaliser lui-même à peu de frais s’il ne rechigne pas à travailler le métal.
Le chevalet est bien maintenu et le collage est nickel. et sans aucune contrainte ce qui garantit une bonne transmission des vibrations des cordes à la table d’harmonie.

 

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org