Le Bois de Lutherie

par Jean-Luc Gagne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La coupe du bois

En lutherie, le bois doit être le moins possible sensible aux variations d'humidité. Pour cela, il est important qu'il soit particulièrement sec et qu'il soit coupé sur quartier.

 

< En scierie, le bois est généralement tranché de cette manière, dite sur plot ou sur dosse. Comme on le voit sur le dessin, seule la partie centrale ne se déforme pas au séchage.

< C'est pourquoi il faut couper le bois en quartiers.

Cette méthode de sciage est plus difficile à mettre en oeuvre. Traditionnellement, on fendait les billes de bois avec des coins, ce qui respecte mieux le fil du bois que le sciage.

  haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

Les différents bois

 

Ce récapitulatif sur les différents bois utilisés en lutherie ( sur les instruments acoustiques) n'a pas la prétention d'être exhaustif, mais seulement d'aider le néophyte dans ses choix.

Les bois dont je parle ici sont ceux que vous trouverez couramment chez les fournisseurs de bois de lutherie. Sachez qu'il existe de nombreuses espèces et sous-espèces désignées parfois sous la même appellation, mais qu'elles sont loin d'avoir toutes les mêmes propriétés mécaniques et acoustiques. De même, dans la même espèce, on peut trouver des bois tout à fait différents suivant l'altitude et le lieu où ils ont poussés.

Enfin, le bois de lutherie doit être coupé sur quartier, ce qui n'est pas le cas du bois débité en scierie. C'est pourquoi je vous recommande de vous approvisionner chez un revendeur spécialisé, dont vous trouverez une liste ici.

 

 

Les épicéas

 

 

Les épicéas sont utilisés pour la fabrication des tables d'harmonies.

Les 3 principaux sont:

  • L'épicéa européen, qui vient généralement d'Europe centrale, et qui reste le seul épicéa utilisé pour le quatuor à cordes.
  • L'épicéa de Sitka, épicéa américain (originaire de l'île du même nom), apprécié surtout pour les tables de guitares folk
  • L'épicéa d'Engelmann, bois américain  à la sonorité assez proche de l'épicéa européen.

 

Le cèdre rouge

 

Plus connu sous le nom de « western red cedar », ce bois est utilisé pour les tables d'harmonies, aussi bien en guitare classique que pour la guitare folk. A noter qu'il est plus fragile que l'épicéa.

 

Le cyprès

 

Bois clair,utilisé pour les fonds et éclisses des guitares flamenca

 

L'érable sycomore

 

L'érable sycomore est très utilisé en lutherie, pour les manches ( les fameux « maple neck »), le fond et les éclisses. C'est un bois blanc, dur et homogène, qui se travaille bien. Seul l'érable d'origine européenne convient pour le quatuor à cordes. Le plus beau possède des ondes du plus bel effet.

 

Les acajous

 

Sous cette appellation, on trouve différentes sortes de bois. La plus connue est le Sipo. Utilisé pour les manches, fonds et éclisses, c'est un bois brun/rouge, homogène, résistant et facile à travailler.

voir aussi la faq

 

Le Cedro

 

Le Cedro est bien plus léger que l'acajou, plus clair, mais tout aussi résistant, il convient surtout pour la fabrication de manches.

 

L'amarante

Ce bois dur a la particularité de devenir violet lorsqu'il est exposé à la lumière. Il sert pour les fonds/éclisses.

Les palissandres

 

Là aussi, plusieurs variétés sont utilisées. Le bois en provenance d'Amérique du Sud se faisant rare, on trouve souvent du palissandre indien. De couleur brune, c'est un bois dur et un excellent choix pour le fond, les éclisses, les chevalets et les touches.

 

L'ébène

 

L'ébène est un bois noir, principalement utilisé pour les touches, les chevilles et les chevalets. Il est très dur et homogène.

 

Les fruitiers et les bois locaux

De tout temps les luthiers ont utilisé ce qu'il avaient sous la main, c'est à dire les bois locaux.

La fibre de la plupart des arbres fruitiers est homogène, ce qui en fait des bois utilisables par le luthier. Parmi eux le noyer est sans doute le plus utilisé et le plus beau. On trouve aussi le merisier, le poirier, l'abricotier, le cormier.

Parmi les autres bois locaux, le buis est très dense et homogène, et presque aussi dur que l'ébène. Son seul inconvénient, hormis son faible diamètre, est qu'il est jaune, et qu'une touche de cette couleur se tâche assez vite. Moins courant, l'alisier donne de beaux morceaux de bois. Le hêtre, le peuplier, le tilleul ou l'aulne sont utilisés pour des parties moins nobles : les tasseaux, les contre-éclisses.

 haut de page

 

 

 

 

 

 

La qualité du bois

 

Quand vous choisissez vos tables d'harmonies chez un revendeur, vous êtes confrontés au choix de la qualité du  bois, celle-ci est determinée soit par choix ( 1er choix, 2ème choix...), soit par grade (master, AAAA, AAA, AA....)

Sur une table idéale, le fil bien droit, régulierèment espacé, serré, et elle coupée bien de quartier. Aucune tâche ne doit apparaitre sur le bois.

table

 

vu de profil, le fil est bien droit, la table est coupée bien de quartier

 

la fibre est inclinée, la table sera moins résistante

Une table de 1er choix étant relativement chère, on ne doit la réserver qu'à un très bel instrument. Une table de second choix est généralement un bon compromis.

Sur les autres parties d'un instrument, le bois doit également être de fil bien droit et ne pas comporter de noeud.

  haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conclusion

 

 A une époque où les bois exotiques provenants d'Afrique, d'Amérique du Sud et d'Asie se font rares et chers, il est intéressant de rechercher plus près de nous des essences qui conviennent à nos instruments. A condition toutefois de bien respecter le séchage et la coupe.

 

A lire aussi:

Autre page web sur le bois: http://bdebretagne.free.fr/bois_luth.html

D'où viennent mes bois... par Jeff Kerleo

VERS UNE APPRÉCIATION OBJECTIVE DES PROPRIÉTÉS DES BOIS DU VIOLON...étude technique de V.Bucur

LE BOIS DE LUTHERIE V. Bucur (1992)

Mesure des variations de propriétés vibratoires du bois de lutherie avec les interventions de restauration Sandie Le Conte, Blaise Diringer , Clément Werner , Loïc Brancheriau (2010)

Vers une mesure non destructive de la qualité des bois de lutherie, Marc Louis Maurice François (21/07/2000)

 

A écouter:

 

  haut de page

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org