Fredéric Bordois, luthier  amateur à Toulouse

 

j

1

2

3

4

11

 

Le violon du sabotier : mon arrière grand-père était sabotier et aussi violoneux dans les bals et noces villageoises : il s'était fait un violon en noyer avec ses outils, que je n'ai jamais vu, car il a été jeté à son décès et seul a été conservé son violon de Mirecourt que j'ai hérité par la suite.

 

 

J'avais donc décidé de reconstituer le maillon manquant il y quelques années, mais j'ai fait le pari de n'utiliser aucun outil spécifique à la lutherie comme aurait fait un artisan sabotier et de le construire en noyer ( la plupart des sabots étaient faits en noyer dans région de Jenzat (03)).
La table et le fond sont bien sur sculptés comme un vrai et pas moulés.

J'ai tourné les chevilles en buis, la touche et le cordier sont aussi en buis. Je ne considère pas ça comme un travail de lutherie mais c'est peut-être bien qu'il soit sur le site.
Je n'ai pas de photo de la construction car à l'époque ce site n'existait pas, je l'ai fait bien avant tous mes autres instruments !!

Mais il a de la voix ! particulièrement dans les graves, rien à voir cependant avec un violon de luthier mais mieux cependant que certains violons d'usine !

Voilà, Baptiste, ton violon est revenu des poubelles et il est sur le net, quelle époque !

 

mise en ligne: 02/2008

 

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org