Samuel Cocu, luthier amateur en Charente Maritime

 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

 

Upright !

 

Contrebasse électrique diapason 102 cm

Manche et poutre centrale en érable,
touche en noyer,
Corps en sipo et noyer.

Mécanique de basse électrique, pique confectionnée à partir d'un vieux pied de micro.
Chevalet maison en érable.

 

J'ai eu beaucoup de déconvenues pour ce projet, notamment pour le corps que je voulais en forme de violon, avec éclisses en forme. Je n'ai pas réussi, j'ai donc laissé le projet dormir quelques mois. Après réflexion, la solution de fixer le fond sur la poutre centrale en laissant un espace par rapport à la table m'a paru satisfaisante et esthétique.

En revanche, tailler les volutes de la têtes dans un morceau d'érable à la gouge et au couteau est un vrai plaisir.

  

Le capteur piezo est un K&K de très grande qualité, je suis tout à fait satisfait du rendu de ces capteurs, même en passif (prix environ 55€).

 

Je peux maintenant jouer de la contrebasse, qui est un instrument vraiment physique mais qui permet de ressentir le groove du morceau !

mise en ligne: 09/2013

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org