Les Colles, le collage

par Jean Luc Gagne

 

 

 

 

 

Définition

 

Une colle est un produit  de nature liquide ou gélatineuse servant à lier des pièces entre elles. Ces pièces peuvent être de même nature ou de différents matériaux.
Il existe de nombreuses sortes de colles.  On peut les classer selon leur nature :
 
Colles d'origine végétale : à base de gui, de sève de résineux..

Colles d'origine animale : obtenues par cuisson de matières riches en collagène : colle de peau de lapin, colle d'os, colle de nerf, colle de tendons, colle de poisson…


Colles de synthèse : ce sont les colles modernes : vinylique (colle blanche), acrylique, aliphatique, cyanolite, époxy , néoprène…

haut de page

 

 

Quelle colle utiliser en lutherie ?

 

En lutherie traditionnelle (quatuor à cordes), on utilise la colle d'os.

C'est une colle qui s'applique à chaud, elle se présente sous la forme de perles qu'il faut laisser tremper puis chauffer au bain-marie.

L'avantage de cette colle est qu'elle est réversible (décollable en chauffant) et permet ainsi la réparation de l'instrument.

Plus simple d'utilisation, la colle vinylique est aussi très utilisée. Un dérivé de celle-ci, la résine aliphatique, donne des assemblages encore plus résistants. Elle a la faveur de beaucoup de luthiers. On la trouve entre autres sous la marque Franklin's Titebond.

Plus rarement utilisées, les résines époxy donnent d'excellents assemblages.

La colle cyanolite (super-glue) peut être utilisée pour coller les incrustations, sillets…

 

haut de page

 

Comment effectuer un collage résistant ?

 

Les anciens rainuraient la surface des pièces à assembler, si ce procédé est efficace avec la colle d'os ou l'époxy, il faut au contraire que les deux surfaces à coller soient parfaitement jointes si on utilise une colle vinylique ou aliphatique.

Il est aussi impératif que les surfaces soient parfaitement propres. Sur les bois gras, il est nécessaire de dégraisser les surfaces à l'acétone. On étale la colle uniformément sur la surface avec un pinceau en une fine couche, puis on presse les deux pièces à assembler à l'aide d'un système de serrage ( serre-joints…). Un serrage trop important risque de chasser toute la colle ! le temps de serrage dépend du type de colle et de la température ambiante.

haut de page

 

 

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org