Les grandes étapes de la fabrication d'un violon

par Jean Marie Liégeois

Pour commencer il faut le moule . le choix du moule va donner la forme définitive du violon. Les deux moules les plus copiés sont les "Stadivarius "et les "Guarnerius". J'ai fait un moule en hêtre massif et j'en ai fait un autre en bois pressé ( genre carton très dur) l'un et l'autre me donnent satisfaction, sauf que le hêtre est un peu plus dur à poncer. Petite remarque: pour bien poncer une forme, j'ai fabriqué une ponceuse sur disque où je colle du papier de verre sur un plateau. Comme cela je ponce toujours bien d'équerre. Dieu sait si c'est important! Ensuite on plie les éclisses sur un fer à chaud et on les colle sur les coins.

les ébauches des tasseaux et des coins sont collés sur le moule

le fer à cintrer électrique

Collage des éclisses sur les tasseaux et sur les coins

Ensuite traçage de la table et du fond. On voit sur les photos l'ébauchage des voûtes pour la table et le fond

Après avoir fait la finition des voûtes et la pose des filets, je trace les voûtes intérieures. Il est très utile de posséder des petits rabots de différentes dimensions pour faire un travail de qualité. D'abord un travail "grossier" à la gouge et ensuite finition au rabot et ratissoir. Ensuite on coupe les ouïes avec la scie à chantourner. Quand la table est terminée, je colle la barre d'harmonie.

Le travail terminé, la table sonne le fa bécarre et le fond le fa dièse...

Quand la table est terminée, je colle la barre d'harmonie.

Quand les tables et les éclisses sont terminées, il faut faire l'assemblage à l'aide de petites presses et de colle à chaud. ( colle de peau ou de nerfs à chauffer au bain marie).  Ensuite on commence la confection du manche: découpe à la scie à ruban et forme de la volute à l'aide d'une petite scie et de différentes gouges. Personnellement, je fais l'assemblage du manche après avoir collé le fond mais la plupart des luthiers assemble le manche quand la "boîte"  du violon est terminée. On peut voir sur la photo l'assemblage en queue d'aronde. Il reste à confectionner la touche et à la coller provisoirement.

 

 

 

 

 

Les différentes étapes du vernissage

 

le violon terminé

 

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org