Joël Gruau, luthier amateur en Val-de-Marne

 

 
 
25 26 27 28 29 30

 

Guitare classique de voyage

 

Pour cette guitare, le « cahier des charges » était assez simple : instrument strictement acoustique, gabarit réduit, mais diapason et manche normaux, finition sobre.

J’ai repris l’idée du chevillier inversé, utilisée sur les guitares électriques et électro-acoustiques « de voyage », en m’inspirant également des guitares romantiques.

 

Le diapason est celui d’une guitare classique « normale », la touche est, par conséquent, d’une largeur standard et le manche d’un profil également standard.

Le corps est, lui aussi, d’une longueur « normale », mais très réduit en largeur et un peu en épaisseur. La longueur totale est de 84,4cm.

Le chevillier est inséré dans un évidement de la caisse et peut être démonté. Les clés des mécaniques sont placées en dessous et ne dépassent pas de l’épaisseur de la caisse.

La table est en épicéa Engelmann, le fond et les éclisses en merisier, le manche et le chevillier en acajou, la touche et le chevalet en palissandre, les filets en érable ondé et la pièce d’attache des cordes en buis.

La sonorité est réduite, mais suffisante pour un concert « en chambre » en petit comité, a fortiori pour s’entraîner seul dans une chambre d’hôtel sans gêner les voisins ! Le son est équilibré et le timbre agréable. Malgré l’étroitesse du corps, la position de jeu est confortable.

Avec un étui rigide sur mesure (en construction) qui ne dépassera pas 88cm de longueur, cette guitare pourra voyager « en cabine » lors d’un déplacement en avion.

 

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org