Le Guide de survie du luthier amateur débutant égaré…

Comment fabriquer une guitare, comment fabriquer un violon...

 

 

Comment aborder la lutherie, quelles connaissances de base faut-il posséder, où trouver des informations, comment évoluer...

 

Fabriquer un instrument à cordes de ses propres mains demande plusieurs choses:

-de la motivation
- du temps et de la patience
- de la méthode
- un espace de travail et de l'outillage adapté
- et tout de même une certaine aptitude manuelle et musicale

on pourrait aussi rajouter le choix des bois qui est important, mais pour un débutant, ce n'est pas essentiel.

Le but étant d'avoir un assemblage parfait, une finition impeccable et aussi une belle sonorité!

 

Les motivations

On peut démarrer la lutherie pour diverses raisons. Le bel instrument que vous avez vu dans la vitrine et qui vous semble hors de prix, le défi que ça représente pour vous de dire « c’est moi qui l’ai fait » ou bien aussi de fabriquer un instrument dont vous rêvez mais qui n’existe pas encore.

 

Le temps et la patience 

Quels que soient les motivations qui vous poussent à vous lancer dans la fabrication de votre premier instrument, vous devez savoir qu’un week-end, même prolongé, ne vous suffira pas !

Il est bien difficile de donner un chiffre du nombre d’heures passé, tout va dépendre de votre projet (une guitare électrique est plus rapide à réaliser qu’une acoustique), de votre sens de l’organisation, et de votre outillage. Il faut penser aussi au vernis qui est plus rapide à réaliser en été qu’en hiver si on a pas de local chauffé.

On me demande souvent combien de temps prend la fabrication d’une guitare, par exemple. Pour ma part, la construction d’un instrument s’échelonne sur une année entière. Je n’y travaille que les week-end, et seulement quelques heures parfois. Je n’ai jamais compté les heures passées, à part installer une pointeuse je ne vois pas comment faire… si pour un professionnel c’est important, n’oublions pas que pour nous cela reste tout de même un loisir.

 

La méthode

Il existe plusieurs méthodes de fabrication pour chaque famille d’instruments à cordes. Pour les guitares classiques par exemple «  à l’espagnole » ou « à la française » désignent la façon de monter l’instrument. De même pour les violons, « l’école française » diffère sur bien des points de « l’école italienne ».

Fabriquer un instrument seulement à partir d'un plan est très difficile pour un luthier débutant. Il existe de nombreux ouvrages pour vous aider à démarrer … comme la plupart sont en anglais, nous avons écrit un lexique pour aider, pour les termes techniques c’est bien plus utile qu’un dictionnaire !

A part les livres, on peut aussi rencontrer des luthiers ! certains sont prêts à vous éclairer de leurs conseils avisés. Les professionnels sont parfois un peu débordés, veillez tout de même à ne pas trop les importuner ! vous pouvez aussi rencontrer des luthiers amateurs, la plupart ont leur adresse mail sur leur page, s’il y en a un près de chez vous, n’hésitez pas !

 

L’espace de travail 

On peut fabriquer une guitare dans sa cuisine. Ce n’est évidemment pas l’idéal, d’autant que si vous utilisez des machines (ponceuse, défonceuse, scie à ruban) il vous faudra de la place et prévoir un système d’aspiration ou travailler les portes ouvertes. Pensez aussi au masque filtrant, la poussière de certains bois est cancérigène.

L’idéal est d’avoir évidemment un atelier spécialement dédié à votre activité luthière, ou tout au moins au travail du bois. Si vous faites de la mécanique dans le même atelier, vous aurez de mauvaises surprises, une tache de graisse sur votre table 1er choix fraîchement poncée et c’est la catastrophe !

Pour un violon, beaucoup de travail se fait à la main, à la gouge, au rabot ou au racloir. Ca fait des copeaux mais pas de poussière fine, un coup de balai suffit ! on peut donc envisager de faire un violon en appartement plus commodément.

 

L’outillage 

Vous trouverez ici les informations sur l’outillage nécessaire. Je préfère acheter mes outils au fur et à mesure mais les prendre de bonne qualité. A vous de choisir la qualité de l’outillage qui vous convient le mieux.

 

Par quoi commencer 

Je vous répondrai pas sur le fait de savoir si c’est plus facile de commencer par une guitare électrique ou par une acoustique, certains suivent ces étapes… je crois qu’il faut commencer parce qui vous motive le plus, parce que le découragement est la chose qu’il vous faudra combattre le plus au début ! Donc si vous rêvez d’un violon, ne commencez pas par un ukulélé sous prétexte que ça vous semble plus facile !

Par contre si vous ne vous sentez pas très à l’aise, prévoyez de faire un minimum de décoration (incrustations, filets), ça prend beaucoup trop de temps. Utilisez également du bois de récupération ou du 3ème choix. Sur ma toute première guitare, le manche était en parquet ! ça vous permettra de vous faire la main à peu de frais…

Aidez vous aussi des pages "Atelier" de ce site et des nombreux forums qui existent sur le net. Bon courage!

 

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org