Alain Hadjadj, luthier amateur à Marseille

 

5 6 7 8

 

Guitare Archtop
Selon plan Robert Benedetto

 

 

Table en épicéa
Dos et éclisses en érable ondé
Manche 7 plis acajou (sipo) érable
Touche ébène
Placage de tête palissandre
Cordier érable marbré
Filets érable-palissandre

La table et le fond sont sculptés à la main

Vernis au tampon

 

Le moule est fait de 3 épaisseurs d’aggloméré démontable en 2 parties et peint.
Les éclisses sont cintrées au fer et à la vapeur.
Elles font 2,2 mm d’épaisseur.
Les tasseaux et les renforts sont en sapin, ainsi que le barrage en croix (épicéa).
Renforts transversaux selon plan en sapin.
Les renforts sont sciés selon le cintre à 7 ou 4 mm d’intervalle.

  

 

Le manche en 7 plis est plaqué en tête avec du palissandre.

Incrustation tulipe en abalone.

Les filets sont en érable et palissandre.

 

 

 

Les filets érable de la caisse sont pré-cintrés.
Les filets des ouïes sont :
1) pré cintrés sur matrice
2) collés entre eux sur matrice
3) après ajustage des onglets collés sur les ouïes de la table.

   

Détails des ouïes avec filets posés :
Erable 8/10 ème
Palissandre 8/10 ème
Erable 20/10 ème
Après ajustage des onglets, le collage s’effectue à l’aide de cales en liège à la forme.

 

Avant collage du fond, le manche sera ajusté par la suite pour s’encastrer dans la caisse.

A gauche, gabarits de sculpture de la table.
Collage du fond par ressorts à matelas.
2 serre-joints pour les tasseaux
L’ensemble collé, on remarque que les ouïes sont terminées.

  

 

La touche en ébène est ajustée en dimension et en arrondi, avant de scier les fentes à frettes.

La scie utilisée est une scie à dos limée dans son épaisseur pour un trait de scie précis et adapté aux frettes.

Les filets sont posés par la suite, avant collage de la touche sur le manche.

 

 

L’assemblage du manche avec la caisse est à triple queue d’aronde.

Ce procédé permet de rectifier et aligner le manche dans l’axe de la caisse et contrôler l’inclinaison du manche tout au long de l’ajustage de la queue.

Dès le début de l’ajustage, on peut vérifier les angles et alignements, et réduire la queue, reprendre l’angle sans jeu à la fin de l’opération.

  

  

 

 

mise en ligne: 12/2008

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org