Pierre Marzin, luthier  amateur  en Bretagne 

 

 

L'idée de construire ma guitare m'est venue à force de rêver devant ces belles guitares que je ne pourrai jamais m'offrir. Jouer sur une Queguigner, une Lowden ou même une Taylor, c'est très agréable mais un peu cher!

De plus j'aime bien le travail du bois et je me doutais qu'une telle entreprise me réservait des émotions rares. J'ai donc commencé par lire presque tous les articles en français et surtout en anglais sur Internet. Puis, j'ai acheté le Cumpiano et le Benedetto qui me semblaient des ouvrages de référence. Ensuite, j'ai posé plein de questions sur le Mimf. Là, j'ai trouvé des luthiers amateurs ou professionnels très disponibles et contents de partager leur savoir . Petit à petit, j'ai construit mon moule, une "presse" à lampes pour cintrer les éclisses, et quelques bricoles dont j'ai trouvé les plans sur le Net (par exemple un compas d'épaisseur). Ensuite, ne disposant que d'outils à main, d'une scie sauteuse et d'une mini-perceuse, j'ai du apprendre à bien affûter rabots et ciseaux. Ca ne s'est pas fait tout seul, mais ça valait le coup!

 

Comme je ne voulais pas gréver le budget familial, j'ai décidé de ne pas acheter de bois de lutherie. J'ai donc cherché pendant plusieurs mois pour trouver les bois suffisamment secs, avec le fil bien orienté. La table est constituée de cinq planches débitées à l'égoïne à partir de barres de 40mmx100mm. Le manche et les éclisses sont débités de la même manière à partir d'un montant de bibliothèque en acajou de 50 ans.

Pour la touche et le chevalet, j'ai acheté une belle planche d'ébène. Je n'ai pas lésiné non plus sur les mécaniques et j'ai acheté des Schaller Gold. J'avais très envie de sculpter le fond comme pour une archtop. C'est donc ce que j'ai fait, mais en demie-épaisseur, à partir d'un panneau de porte très ancien (en peuplier, mais dur !).

 

Pour l'assemblage, j'ai adopté la méthode Cumpiano du manche boulonné, ce qui permet de démonter et d'ajuster le manche plusieurs fois. C'est plus lourd, mais beaucoup plus facile qu'une queue d'aronde! J'ai inclus un Truss-rod à double action dans le manche et adopté un schéma de barrage inspiré des Taylor et Lowden. Par contre, j'ai bombé la table plus que la normale et j'ai escalopé fortement mes barrages.

 

Pour la décoration, il s'agit de motifs en laiton découpés à la scie à chantourner et incrustés (ce fut très long!).

J'ai teinté la table en brun rouge profond et j'ai fini le tout par trois couches fines de vernis auto en bombe (une astuce donnée pour les débutants par un luthier). Je ne voulais pas d'un instrument trop brillant et je souhaitais garder un son assez naturel.

 

Tout cela m'a pris beaucoup de temps (un an en tout), vu mes méthodes de fabrication un peu archaïques. Ceci dit, je n'étais pas pressé. Je n'oublierai jamais le moment où j'ai pu enfin monter les premières cordes: que d'émotion! Au final, me voici avec une guitare originale et assez polyvalente (picking, Blues, Jazz), aux basses puissantes (c'est une jumbo). Par contre, le volume dans les aigus est un peu faible et l'instrument est un peu lourd. L'action est irréprochable, mais l'été dernier et la canicule ont provoqué quelques amorces de fissures sur la table. J'ai aussi quelques problèmes avec le filet (en laiton lui aussi) qui se dilate trop et se décolle par forte chaleur. Du coup, j'ai confié mon instrument à Jean-Noël Lebreton, luthier angevin très compréhensif, qui m'a réparé les fissures naissantes et en a profité pour m'équiper d'un micro B-Band. Evidemment, ma guitare ne tient pas la comparaison quant aux finitions avec les instruments cités au début ou avec celles de Jean-Noël. On ne s'improvise pas luthier! Par contre, le son me convient et je ne joue plus que sur celle-ci.

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org