Maxime Morand, luthier  amateur  en Franche-Comté

 

1

2

3

4

5

 

  

  

L'année 2005 débute sur les chapeaux de roues pour moi, puisque voici des photos d'un petit lapsteel fait en deux temps trois mouvements, mais qui sonne plutôt bien avec ce humbucker : je suis allé au plus simple, à la sobriété maximum et je me rends compte que, comme en musique, cette direction est celle que je recherche : toujours épurer, dépouiller, atteindre la forme juste et irréductible, essentielle. Le bois exotique est assez léger et répond bien, maintient une sustain largement suffisant, le seul luxe que je me suis autorisé réside dans le sillet et le chevalet en Padouk, qui est un bois qui ne cesse de m'émerveiller.

Petite astuce pour le chevalet : les cordes reposent sur une frette à laquelle j'ai soudé la masse qui passe dans le chevalet et rejoint l'électronique sous la trappe noire. le diapason est de 60cm, ce qui est confortable pour une bonne jouabilité à plat. la faible épaisseur de 35mm suffit avec un bloc manche de 70mm à assurer la bonne conduction de la vibration, optimisée par le système des cordes traversantes. 

En fait je l'ai fabriqué en trois après-midi : une pour la découpe des ailes, le manche conducteur, l'incrustation du placage en guise de frettes et le collage. Une autre pour les défonces micros et électronique, perçage des mécaniques, ponçage général. La troisième pour un ponçage de finition, soudure, le cirage (solution retenue pour l'instant) et montage des cordes.

  

 

mise en ligne: 02/2005

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org