Jérôme  Paolati, luthier  amateur  dans  le  Var

 

1

2

 

  

Après la Jazzicaster, voici une basse frestless 5 cordes que j'ai appelé Paola Amadeus.

Le corps est en Erable avec une table en Acajou. Le manche est en Acajou avec une tête faite dans la masse (angle de 10°) dont le plaquage est en Erable. La touche est en Ebène et comporte 30 cases. Les mécaniques sont des Hipshots Ultra Light. Le marquage des frettes est fait dans des morceaux d'Erable. Le dégagement et l'ergonomie du talon permettent un accès aisé aux aigus. La fermeture de la défonce arrière est faite dans un morceau d'Erable identique à la caisse.

 

               

La plus grande particularité de cette Basse vient du fait qu'elle ne comporte pas de micros magnétiques mais un système OPTIQUE intégré aux pontets du chevalet. Ce système vient des Etats-Unis et s'appelle le LightWave System. Il se caractérise par le fait qu'il détecte le mouvement (le déplacement) de la corde. Le son est trés puissant, chaud et trés pur, presque acoustique. On peut simuler un micro manche ou chevalet grace à l'inverseur noir. Il utilise une batterie rechargeable dont j'ai placé la connexion sur le capot arrière. La défonce est très importante car l'électronique "embarquée" est très élaborée et donc volumineuse. Ce système a aussi une prise de son par micros piezos intégré aux pontets, que l'on peut mixer avec le son optique. J'ai pris aussi l'option Miidi avec une prise 13 broches qui permet d'avoir toujours avec le même système une basse synthé.

 

            

mise en ligne: 11/2006

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org