Arnaud Soulerin, luthier amateur en Auvergne

 

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

 

Le GOURD BANJO (banjo cougourde calebasse)

 

   

Ce banjo est fretless, il est construit presque comme celui des esclaves nord-américains.
Presque parce que les « banjar » n’avaient bien sur pas de mécaniques ni même de touche et semble t’il, une chanterelle et seulement trois cordes. Le mien en a Cinq en tout comme l’ont fait les premiers joueurs blancs de banjo aux alentours de 1830. Le son lui est au rendez vous, chaud profond, on se croirait presque en Afrique.

Calebasse 35 cm de diamètre
Peau de chèvre fine et clous de tapissier*
Manche Cinq plis collé en noyer avec une âme d’ébène de 6mm entre 2 acajous de 2 mm
Touche en ébène**
Cinq cordes nylgut
Diapason 70cm
Chevalet : érable
Finition : vernis polyuréthane (manche), calebasse nature

*L’inconvénient sous nos latitudes les peaux naturelles se détendent quand l’air est humide ; j’ai donc percé un trou pour pouvoir glisser une bougie. La peau étant clouée aucun réglage n’est possible.

**La touche a des discrets repères en hêtre aux emplacements des frettes sur son champ supérieur.

 

 

mise en ligne: 06/2011

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org