Arnaud Soulerin, luthier amateur en Auvergne

 

 
16 17 18 19 20 21 22 23 24

Banjola à carapace de Tatou

 

  

Voici l’instrument fait pour un  ami « banjer’s ».

C’est en fait un banjola croisement d’un manche de banjo et d’une caisse de mandole, mais au diapason  réduit a celui d’un banjeaurine

La caisse de cet instrument est une carapace de tatou à neuf bandes. A la manière des Charangos.

Le son, cristallin sans être puissant porte bien.

 

 

 

Caractéristiques techniques et matériaux:

Table en épicéa, rosace avec un simple filet
Manche en érable ondé
Touche en ébène, avec deux nacres gravées
Placage de tête avant et arrière en ébène avec une nacre gravé serti d’étain
Sillet os de pot-au-feu et chevalet en palissandre indien
Cordier en laiton
Diapason 480mm et 32 mm de large au sillet
Caisse en carapace de tatou

Fabrication de cet instrument 

NB : le tatou a neuf bandes est la seul espèce de tatou qui n’est pas en danger.

 

 

mise en ligne: 04/2015

 

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Bois

Livres 

Liens

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2016 www.luthier-amateur.org